Bloquer les publicités empêche Esportsfrance de se développer. Les publicités sont non intrusives et non génantes sur notre site.

Eolf

111 publications | 222 participations

[LoL] LCS : vers la réussite ?

11 Février 2013


Cet article n'engage que moi, pas l'avis de la rédaction. Toute critique est la bienvenue.

La saison 3 ! La fameuse saison 3, qui voit s'effacer les traditionnels tournois IPL, MLG et autres IEM au profit des League of Legends Championship Series vient de conclure sa première semaine. Une première semaine au terme de laquelle finalement rien ne s'est passé comme prévu au niveau des résultats, du moins c'est ce que l'on serait tenté de se dire.

La routine

Nous nous étions habitués à une routine en 2012 qui voyait toujours les mêmes équipes ressortir en tête de liste en Europe comme en Amérique du Nord, avec Evil Geniuses (ex-CLG.eu) et Gambit Gaming (ex-M5) d'un coté et Team SoloMid accompagnée de Counter Logic Gaming de l'autre. Tout ce beau monde avait l'habitude de caracoler en tête des classements et compétitions avant d'être finalement balayé par l'ouragan asiatique, l'armada coréenne avec CJ Entus Frost et Blaze (ex-MiG et ex Azubu) en fer de lance, World Elite - qui porte bien son nom - pour la Chine et puis la révélation de l'année, Taipei Assassins sur la petite île de Taïwan.

Les Moscow Five au sommet, lors des IEM World 2012

Jusqu'à la mi 2012 nous n'avions que peu entendu parler des équipes venues d'Asie, d'une part parce que le déploiement de League of Legends, et donc de la scène compétitive, dans ces régions ne s'est effectué que bien plus tardivement et d'autre part, parce qu'il n'existait tout simplement aucun tournoi permettant de confronter le niveau de jeu des occidentaux, comprenez par le duo Europe-Amérique du Nord, et l'Asie. Il aura fallu finalement attendre les finales de la saison 2 pour que la vérité éclate au grand jour.

Depuis tous les tournois majeurs du circuit se sont mis en quête d'inviter ces nouvelles stars autant que possible, et l'on s'était mis en tête que désormais l'Asie faisait cavalier seul devant, bien aidé par Frost et Blaze et, de manière ponctuelle World Elite, avec un petit sursaut d'orgueil de la part de la veille Europe de temps à autre.

Azubu Blaze et Frost, les stars venues d'Asie, sont les nouvelles affiches des grands matchs

Demi-tour

Seulement voila, la saison 3 débarque et fait l'inverse. Désormais on re-cloisonne à nouveau les championnats. Chacun chez soit. Désormais le top niveau mondial ne s'affrontera plus avant l'inter saison, voir les finales mondiales. En lieu et place des tournois, nous avons des ligues. Et les ligues, ça perturbe.

Désormais il faut progresser dans un système de ligue pour pouvoir accéder au championnat professionnel

Les tournois voient toujours une équipe sacrée, et par défaut on se dit que celui qui gagne, c'est le meilleur, point barre. Dans un système de ligue, ce qui compte c'est la solidité sur toute une saison, plus de best of three pour se rattraper d'une mauvaise première manche, plus d'arbre à double élimination pour se rattraper d'un mauvais match. Chaque match compte, mais n'est pas décisif.

Et là miracle, ce qui parait absolument banal dans le sport traditionnel, prend une tout autre dimension sur League Of Legends. On se met à pronostiquer dans tous les sens, les ogres TSM, CLG, EG et GG vont-il tout raser sur leur passage dans leurs championnats respectifs, à l'image d'un Na'Vi sur Dota 2 ? Les Européens et Américains arriveront-ils à rattraper leur retard sur la scène asiatique ?

On tente tant bien que mal de transposer les repères que nous avions jusqu'à lors sur un système qui n'est absolument pas le même et où les enjeux ne sont pas les mêmes non plus. Les premiers matchs, et les premiers résultats surtout font, pour le coup, beaucoup parler d'eux. On prédit, on extrapole, on refait le match...

Bien ou mal ?

Il y a ceux qui regrettent l'absence des équipes venues de l'autre bout du monde, qui pensent que les LCS c'est nul, qu'il n'y a pas assez de niveau avec preuve irréfutable à l'appui, même Gambit Gaming perd contre des équipes de second rang. Les matchs sont inintéressants, trop d'erreurs, pas assez de 100%. Les favoris ne sont plus si favoris que ça, plus d'équipe à supporter coûte que coûte.

Et puis il y a ceux qui au contraire sont enthousiastes, enfin les classements vont être disputés, chamboulés. Enfin peut être grâce à ce système ces mêmes équipes qui jusqu'à présent, faute de moyens, peinaient à trouver une situation stable vont pouvoir s'épanouir et révéler au grand jour leur niveau de jeu.

Un match qui fait couler de l'ancre (sujets du réseau social Reddit)

Il y a ceux qui voient les mauvaises performances - oui messieurs et mesdames - c'est Evil Geniuses qui s'est foiré, pas SK Gaming qui a bien joué. Et ceux qui voient l'inverse.

L'oubli

Au final, obnubilés par les grandes compétitions, on a oublié toutes ces phases de qualifications où tous ces favoris, ces équipes imbattables sur le papier se sont cassées les dents. On a oublié toutes les fois où Fnatic s'est lamentablement planté, Tales of The Lane, l'absence au finales mondiales saison 2 et plus loin encore les IEM World, avant de briller aux IPL 5. Et que dire de Gambit Gaming, au bord de la sortie de route dernièrement aux IEM Katowice en phase de poule avant de rouler sur Forst et Blaze pour décrocher le titre ? Quid des Evil Geniuses qui, sous les couleurs CLG.eu, ont pris la deuxième place de l'Azubu The Champions Spring 2012, occultant les résultats plus que moyens de CLG, Dignitas, Fnatic et Na'Vi dans ce même championnat ?

Ces rencontres auxquelles l'ont accordait si peu d'importance par le passé, préférant se concentrer uniquement sur les phases finales, on les retrouve dans la saison régulière des LCS. Vous pensiez que GIANTS! Gaming sortait de nulle part ? Pourtant les joueurs de l'équipe espagnole qui évoluaient auparavant sous le tag x6stence ont déjà battu SK-Gaming et les ex-Moscow Five lors des EMS Saison IX l'année passée.

Un championnat

La principale différence aujourd'hui, c'est que tous ces matchs que l'on qualifiait de mineurs se retrouvent sous les feux de la rampe. Le circuit ne compte plus trois à quatre équipes mais bien huit par championnat. Les places ne sont plus assurées, le spectacle lui si. Seize matchs par semaine, quatre soirs, bien moins contraignant que de rester scotché tout un week-end voire toute une nuit sur son écran.

Quand on regarde de plus près, au final on se rend compte que Riot a simplement "uniformisé" la scène mondiale. La Corée du Sud et l'Asie du Sud Est possèdent déjà leur propre compétition, The Champions pour les premiers, la Garena Premier League pour les seconds.

Les championnats officiels de la saison 3

Les matchs de la saison régulière sont loin d'être tous passionnants, en témoigne la domination outrageuse de Taipei Assassins en saison 1 de la GPL, mais les champs de possibilités sont plus étendus. Avec le système des LCS, les équipes peu connues ont plus de chance de rentrer dans le circuit, et les grosses écuries doivent désormais se battre pour rester au top niveau. Dans l'ancien système elles étaient régulièrement favorisées par un système d'invitations ou par absence de concurrence due à des déplacements trop couteux notamment.

Que l'on soit pro où anti LCS, s'installe un championnat durable qui donne du divertissement à tous les niveaux et il est probable que les rencontres inter-serveurs deviennent des événements majeurs là où ils tendaient à se banaliser. Nous avons aujourd'hui plus de choix, plus que les quelques noms cités en boucle dans cet article qui ont occupés à eux seuls plus de la moitié des affiches l'année dernière. Le tout sans tuer l'ancien circuit. Bref tout le monde est servi et une chose est sûre, on ne parle plus que jamais de League Of Legends depuis le début de cette saison 3.



 

7 commentaires (1 à 7)


  • Lidys

    11-02-2013 @ 20:57
    #1

    J'ai pas tout lu parce que LoL est un jeu pour les Gérard, mais c'est bien écrit, intéressant, et c'est cool d'avoir un avis sur le fait que Riot gère les compétitions "officielles".

    Comment les IPL, MLG etc. ont réagi ? Est-ce qu'ils présenteront toujours du LoL en tournoi ? Est-ce que les têtes d'affiches qui jouent la saison 3 seront là quand même ?

    1  

  • aulait

    11-02-2013 @ 22:22
    #2

    Article très interessant, avec beaucoup de question mais où il est, à l'heure actuelle, très difficile d'y répondre. A mon avis les LCS sont une bonne chose pour les équipe européenes voir américaines , mais également pour le spectacle.
    Et on attendra de voir un peu plus de matchs pour dire si oui les équipes européenes ont progressées ou au contraire font des "stupide" erreurs ,et si les coréens sont vraiment les meilleurs du monde...... En attendant pour l'instant je ne me fais pas de souci pour nos européens....En revanche c'est un peu plus inquietant de l'autre coté de l'atlantique mais encore une fois:wait and see!

    Edité le 11-02-2013 à 23:13:50 par aulait

    1  

  • Shalmy

    12-02-2013 @ 08:29
    #3 / ESFR Staff

    @Lidys : non, la seule exception sera les IEM World. Pour le reste, IPL, MLG et DH, les équipes pros disputeront leurs matchs de LCS sur place et feront un show d'exhibition face à des équipes pros venues d'ailleurs mais ne participeront pas au tournoi en lui-même qui est réservé aux amateurs.

    On ne sait pas ce qu'en pensent l'IPL, la MLG et l'ESL jusqu'à présent, je suppose qu'ils étaient déjà liés contractuellement et n'avaient pas grand chose à dire, il faudra attendre de voir si le modèle survit tel quel en 2014. Après avec ce système les audiences (sur place ou sur le stream) sont a priori garanties et c'est sans doute ce qui pourrait inquiéter le plus les organisateurs.

    1  

  • Eolf

    12-02-2013 @ 15:36
    #4 / ESFR Staff

    Bon bah rien à ajouter sur le passage des IEM tout ça tout ça, Shalmy a déjà expliqué^^

    1  

  • Lidys

    13-02-2013 @ 11:47
    #5

    Ah ben si ça se passe comme ça alors ça devrait tenir, tant que le show est assuré, l'IPL &co s'en sortent quasi aussi bien qu'avant (à part que leur compét perd un peu de prestige).

    1  

  • froll

    16-02-2013 @ 14:57
    #6

    Tout a fait d'accord avec l'article.
    Regarder la L1, elle est restée regardée et commentée de longues années sans qu'on ait d'equipes compétitives sur le plan EU. Et pourtant y en a qui ca passionne. Bon maintenant y a le PSG, ca n'a rien a voir, mais heureusement tous les supporters ne supportent pas cette equipe.
    Pour moi l'aspect de proximité/identification avec les joueurs est important. Je préfère voir n'importe quel french whiner / troller / [insérer le qualificatif que vous préférer] à un kor sans ame.

    1  

  • 20-04-2013 @ 05:38
    #7

    1

    1  

7 commentaires (1 à 7)


retour en haut

ESFR sur Facebook
Fermer

Créer un compte ?

Mot de passe oublié ?

Oxent Esportsfrance.com est édité par Oxent / Gaming Oriented Agency
Déclaration CNIL #1556825

Fermer
Entrez le pseudo et l'email de votre compte pour recevoir un nouveau mot de passe.



Oxent Esportsfrance.com est édité par Oxent / Gaming Oriented Agency
Déclaration CNIL #1556825

Fermer




Oxent Esportsfrance.com est édité par Oxent / Gaming Oriented Agency
Déclaration CNIL #1556825

Fermer


Votre email a bien été validé !



Oxent Esportsfrance.com est édité par Oxent / Gaming Oriented Agency
Déclaration CNIL #1556825